Article 29 : La fausse modestie

Voyons la différence entre 2 types d’orgueilleux. Les frimeurs 😎💪💥 ils montrent leur valeur par leurs actes et surtout par leur parole. Et les faux modestes, ils ne montrent leur valeur que par leurs actes, c’est beaucoup plus discret.

En quoi est ce mauvais d’être discret me direz vous? Eh bien c’est un problème dès l’instant où vous êtes irrégulier. Vous pouvez être excellent un jour et complètement transparent la semaine suivante.

On peut prendre cela pour un état d’esprit évasif indépendant de la volonté de l’individu. Quand une tâche ne valorise pas suffisamment l’orgueilleux discret il l’a néglige. Mais contrairement au frimeur qui n’aura aucun scrupule à affirmer son mépris pour telle tâche le discret lui fera son petit sabotage au calme sans pester contre quiconque. Le résultat est le même.

Pour les footeux ⚽ je vous prend l’exemple de 2 joueurs milieu de terrain avec le même niveau technique. L’un est un orgueilleux discret alors que l’autre est réellement humble. Mahamadou Diarra et Seydou Keita. Ce dernier ne sera jamais mauvais durant les matchs à faible enjeu et bien entendu il sera bon durant les grandes rencontres. L’orgueilleux discret M.D nous régale en prime time mais sitôt que les spotlights disparaissent il estime ne pas avoir à se fatiguer pour des adversaires faibles. Il ne le dira jamais mais sa carrière l’a montré au top contre les forts et se tournant les pouces contre les adversaires faibles ou moyens.

Fulham a recruté jusqu’à la fin de la saison le milieu de terrain Mahamadou Diarra, ici sous les couleurs maliennes, avec une option pour prolonger ce contrat jusqu’en 2013. /Photo d’archives/REUTERS/Fadi Al-Assaad

L’orgueil du faux modeste est tout aussi nocif que celui du craneur. Celui ci au moins s’expose aux remises en question publiques. Soit il les prends en compte soit il les balaye avec dédain, c’est quitte ou double. Le faux modeste lui est à l’abri de toutes controverses. Personne ne peut lui dire quoi que ce soit quand il se laisse aller vu qu’il n’a jamais prétendu être un modèle de réussite.

Si vous êtes vraiment bons dans un domaine et que néanmoins vous vous reposer sur vos lauriers c’est de l’orgueil ! Et du mauvais orgueil car quand vous êtes nul dans une compétence précise personne ne vous en voudra si vous négligez ce savoir-faire. En revanche quelle haute opinion de soi même que de ne daigner transpirer que quand vous estimer la tâche digne de vos talents.

Ce n’est pas un discours élitiste visant à être au top chaque jour de l’année mais au moins ayons la politesse de ne pas être mauvais dans un travail où on est par nature bon voire excellent.

Plus grand est votre talent, plus raffinée doit être votre humilité.

La fausse modestie vient d’être debunkée, je vous dit à bientôt ! 😎

Publié par Méthode CSK

Le blog est un dérivé de la méthode CSK. J'y cherche à impulser chez les lecteurs la réflexion qui mène à la pratique sportive régulière via de menus articles 😎

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :